Banque centrale cherche oiseau rare

L’investissement redémarre, le marché immobilier prospère et la consommation s’envole dès que les taux baissent de manière sensible.Celui-ci ne cède pas à un attrait de son objet ; il ne l’a pas visé ; il s’est élancé plus loin, et n’atteint l’humanité qu’en la traversant.Dira-t-on que l’intention au moins peut être bonne, que souvent on châtie parce qu’on aime, et que le rire, en réprimant les manifestations extérieures de certains défauts, nous invite ainsi, pour notre plus grand bien, à corriger ces défauts eux-mêmes et à nous améliorer intérieurement ?Si la force immanente à la vie était une force illimitée, elle eût peut-être développé indéfiniment dans les mêmes organismes l’instinct et l’intelligence.Ainsi, par des voies différentes mais convergentes, les esprits s’achemineront à la personnalité complète.Premier point : la France a connu une des périodes les plus prospères de son histoire entre 1871 et 1914, période où elle avait un des régimes parlementaires les plus instables du monde.On ne doit donc pas opposer réduction des déficits et budget de la défense.Une opportunité s’ouvre avec la décision de consacrer un Conseil européen aux questions de défense en fin de cette année, répondant à une demande formulée depuis plusieurs années par de nombreuses instances, dont le Conseil économique de la défense dans ses travaux et ouvrages (1).Et nous avons pris le cas le plus simple !Mais la fuite en avant – « il n’y a pas d’alternative » – en est une également. D’après Arnaud de Lummen, plusieurs enseignes françaises vont tester ces beacons dont le coût est modeste (environ 70 euros par galet). J’ai vingt bustes et médailles qui le représentent.

Publicités