Bienvenue dans le nouveau monde de l’hypercroissance

Tel est le premier équivalent naturel du devoir mystique et transcendant.La situation française apparaît d’autant plus paradoxale que ce recours à l’expertise est évoqué pour les risques de précaution, c’est-à-dire pour les risques qui sont par définition les plus difficiles à évaluer.Je puis les supposer aussi voisins qu’il me plaira ; il y aura toujours, entre ces points mathématiques, d’autres points mathématiques, et ainsi de suite à l’infini.Difficultés et illusions tiennent d’ordinaire à ce qu’on accepte comme définitive une manière de s’exprimer essentiellement provisoire.Son rôle est de créer.Le remplacé n’existe que comme conception de l’esprit.Ce n’est pas non plus que chacune d’elle cède du superflu pour acquérir du nécessaire.Pour autant, la bataille est loin d’être gagnée.Cette double thèse subsisterait en tout état de cause.Une vision que ne partagent pas ses défenseurs de sensibilité moins libérale remarque Arnaud de Lummen.Il exprimait une idée pareille lorsqu’il me conduisit dans la maison de Fogazzaro, — tout près du domaine de Nani, sur la même arête de colline et devant le même horizon, — et qu’il me dit, montrant le cabinet du poète, meublé à la parisienne, encombré de bibelots, et percé de trois fenêtres ouvertes sur les Colli Berici : « Croyez-vous que ce soit Fogazzaro qui fait des vers ?