Chômage : un brutal rappel à la raison

Que des choses nouvelles puissent s’ajouter aux choses qui existent, cela est absurde, sans aucun doute, puisque la chose résulte d’une solidification opérée par notre entendement, et qu’il n’y a jamais d’autres choses que celles que l’entendement a constituées.Une pierre était peut-être sur le chemin.On cherche la mobilité, on cherche la souplesse, on cherche — à travers bien des tâtonnements, et non sans avoir donné d’abord dans une exagération de la masse et de la force brutale — la variété des mouvements.C’est comme si l’on accusait le minéralogiste de nier l’existence du règne animal.Des listes et des réunions de soutien à ces programmes doivent être ouvertes dans les villes et les régions.Il n’y a donc effort mental que là où il y a des éléments intellectuels en voie d’organisation.Eut-il une faiblesse, glissa-t-il seulement sur une écorce de melon ?Il est essentiel également d’investir dans le design de service et l’innovation.Ce qu’elles peuvent faire, c’est nous aider à mieux penser ces problèmes, ou à lever d’énormes confusions dans l’énoncé même de ces problèmes », indique Christian Navlet.La science a pour principal objet de prévoir et de mesurer : or on ne prévoit les phénomènes physiques qu’à la condition de supposer qu’ils ne durent pas comme nous, et on ne mesure que de l’espace.Pour que le défaut de la Grèce ne coûte rien aux citoyens, il faudrait que l’on puisse tolérer l’augmentation définitive de la dette de la France, et l’accélération de son augmentation due à des déficits plus élevés eux-mêmes induits par la hausse des charges d’intérêts.Mais elle a également affublé ce beau principe d’un précepte stupide selon lequel « nul n’est censé ignorer la Loi ».Le psychologue qui veut remonter au primitif devra se transporter à ces expériences exceptionnelles.

Publicités