Coûteux « retour du politique »

C’était un homme d’affaires, instruit des choses du présent et très assuré de l’avenir.L’idée est de permettre à un pays temporairement en difficulté de recevoir automatiquement des transferts du budget fédéral, étant entendu qu’il deviendra contributeur net lorsque les choses iront mieux pour lui.La raison en est précisément qu’on s’obstine à ne trouver qu’une différence de degré, et non pas de nature, entre les sensations actuelles et le souvenir pur.Étendez le bras en recourbant légèrement votre index, comme si vous alliez presser la détente d’un pistolet : vous pourrez ne pas remuer le doigt, ne contracter aucun muscle de la main, ne produire aucun mouvement apparent, et sentir pourtant que vous dépensez de l’énergie.Il n’y a eu qu’une chose de plus, l’échange des efforts, la transmission des services, la séparation des occupations avec tous les avantages qui en résultent, avantages auxquels chacun a pris part, puisque le travail isolé est un pis aller toujours réservé, et qu’on n’y renonce qu’en vue d’un avantage quelconque.Ici les deux systèmes d’idées se recouvrent réellement dans une seule et même phrase et l’on a affaire aux mêmes mots ; on profite simplement de la diversité de sens qu’un mot peut prendre, dans son passage surtout du propre au figuré.C’est donc supposer, au fond, que tout est donné, que l’avenir pourrait se lire dans le présent.Un autre représentant égalitaire offrit aussi sa recette qui fut refusée.Orientations claires, objectifs mesurables, surveillance étroite, analyse appropriée, règles bien conçues et professionnalisme constituent autant de garde-fous institutionnels utiles.C’est en tout cas ce que croit e réputation internet…En cela consiste la durée.Bref, les moments de la durée interne ne sont pas extérieurs les uns aux autres.

Publicités