Gare à la dictature de la « stressologie »

Au lieu de favoriser le développement d’une concurrence salutaire, ces réglementations donnent une prime aux plus grosses sociétés, handicapant l’entrée de nouveaux acteurs.Deuxième levier, la politique monétaire avec la baisse des taux pilotée avec une grande réactivité par la Banque centrale.Ils estiment que si tout passe, rien n’existe ; et que si la réalité est mobilité, elle n’est déjà plus au moment où on la pense, elle échappe à la pensée.Ce système est toujours accompagné de cruautés, qui, lorsqu’on l’applique avec persistance, deviennent des atrocités de la plus horrible sorte aux yeux de tout homme raisonnable.Cette grande loi est contenue dans la notion de vérité et de réalité.Un tel ordre doit, par sa nature, remplir deux conditions essentielles, l’une dogmatique, l’autre historique, dont il faut d’abord reconnaître la convergence nécessaire : la première consiste à ranger les sciences suivant leur dépendance successive, en sorte que chacune repose sur la précédente et prépare la suivante ; la seconde prescrit de les disposer d’après la marche de leur formation effective, en passant toujours des plus anciennes aux plus récentes.Les besoins sont immenses : centralisation des données, modélisation, intégration des connaissances traditionnelles, production et validation de rapports, communication en direction des citoyens et des politiques…Si chacun peut s’accorder à souhaiter le succès d’une telle entreprise, les défis qui l’attendent sont considérables.Olga Trostiansky peut se prévaloir d’un bilan très honorable.Les taux d’intérêt à long terme, à n’importe quelle date, pouvaient être relativement bien expliqués en parlant de moyenne pondérée des 18 derniers trimestres d’inflation et des 18 derniers trimestres de taux d’intérêt réels à court terme.Cette question, inspirée des raisonnements de Smith ou Ricardo, revient à se demander si les compagnies du Golfe disposent « naturellement » de ressources spécifiques permettant de justifier leurs meilleures performances.Pour Antonio Fiori, la priorité doit être de transformer cette chance linguistique, culturelle et politique en réalité économique…L’idée qui nous absorbait avait donc dû donner l’éveil, dans l’inconscient, à toutes les images de la même famille, à tous les souvenirs de mots correspon­dants, et leur faire espérer, en quelque sorte, un retour à la conscience.Si bien que, devant tant de remous, cette commission avait finalement échoué à se mettre d’accord sur un projet devant être présenté au Congrès.Ont-elles jamais fait volontairement disparaître une seule des inégalités reconnues de l’impôt ?Si on prend le Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), c’est sa complexité qui est dénoncée.Voici les images qui composent l’univers en général, puis celles qui avoisinent mon corps, puis enfin mon corps lui-même.Quelques succès diplomatiques ou militaires, comme l’adoption de la résolution 1973 sur la Libye ou l’opération en Côte d’Ivoire, ne constituent pas en effet une politique.Une grande différence, cependant, a été l’inversion de la balance extérieure de l’Allemagne, les déficits annuels des années 1990 se transformant en excédents substantiels au cours des dernières années, grâce à ses partenaires commerciaux de la zone euro et, plus récemment, dans le reste du monde.Quelle opinion a-t-il du pays italien et de la chère Vicence ?Développant ce schéma en images-souvenirs, nous cherchons à faire coïncider ces images-souvenirs avec les images perçues.