Impossible de traiter efficacement l’offre et la demande

On se rappelle la description de Lucrèce : l’illusion porte seulement ici sur les qualités de l’objet aimé, et non pas, comme l’illusion moderne, sur ce qu’on peut attendre de l’amour.Plus elle progresse, plus elle résout la matière en actions qui cheminent à travers l’espace, en mouvements qui courent çà et là comme des frissons, de sorte que la mobilité devient la réalité même.Mais nous sommes si habitués à renverser, pour le plus grand avantage de la pratique, l’ordre réel des choses, nous subissons à un tel degré l’obsession des images tirées de l’espace, que nous ne pouvons nous empêcher de deman­der où se conserve le souvenir.Une émotion pourra produire le même effet.C’est le tième moment seul qui compte, — quelque chose qui sera un pur instantané.Depuis la « rupture » de la campagne 2007 et la « nouvelle renaissance qui n’adviendra que grâce à l’éducation » de la Lettre aux enseignants, en passant par la « politique de civilisation », la « refondation du capitalisme », immédiatement suivie de la « refondation de l’Europe », l’hyperbole devient lieu commun, l’extrême devient banal, l’excès devient la règle.La raison pour laquelle les syndicats de travailleurs le combattront bec et ongles, c’est que ce changement les rendra instantanément obsolètes.Et si le succès se cachait derrière le slogan martelé par BATS : « Making markets better » ?J’y reviendrai.gestion de la réputation, interroge ce collectif d’experts qui nous invite à voir dans l’homme autre chose qu’un simple « homo oeconomicus » mais plutôt des êtres humains dont la trame est tissée de leurs relations aux uns et aux autres.Nombre de ménages et d’États, lourdement endettés, sont contraints de limiter leurs dépenses. »Les civilisations utopiques sont très éloignées de l’empathie puisqu’elles cherchent à être dans la perfection et la vie éternelle.

Publicités