Le danger d’une finance « grise »

Le sujet est plus complexe que ne le laissent entendre des calculs rapides sur un coût de 750 euros par Français.La réduction des produits toxiques dans l’eau réduit d’autant le coût de traitement de cette eau pour la rendre potable.Voici ce que je répondrai : Si l’investigation ne peut être considérée comme prouvant qu’il existe des choses réelles, du moins elle ne conduit pas à une conclusion contraire ; mais la méthode reste toujours en harmonie avec la conception qui en forme la base.même, reconstituer le vivant ; les autres posent d’abord la vie et s’acheminent vers la matière brute par un decrescendo habilement ménagé ; mais, pour les uns et pour les autres, il n’y a dans la nature que des différences de degré, — degrés de complexité dans la première hypothèse, degrés d’intensité dans la seconde.Le résultat le plus clair de la Critique kantienne est ainsi de montrer qu’on ne pourrait pénétrer dans, l’au-delà que par une vision, et qu’une doctrine ne vaut, dans ce domaine, que par ce qu’elle contient de perception : prenez cette perception, analysez-la, recomposez-la, tournez et retournez-la dans tous les sens, faites lui subir les plus subtiles opérations de la plus subtile chimie intellectuelle, vous ne retirerez jamais de votre creuset que ce que vous y aurez mis ; tant vous y aurez introduit de vision, tant vous en retrouverez ; et le raisonnement ne vous aura pas fait avancer d’unL’esprit de l’homme a été obscurci, d’une horrible façon, par les gredins qui le tiennent encore dans leurs chaînes.Le vide laissé par l’Etat a donc dû être occupé par des banques centrales conscientes de représenter le recours ultime.Pour réformer cette erreur, des yeux et une loupe suffiront à un observateur plus attentif ou que n’a pas trompé un cas de monstruosité accidentelle : après quoi l’erreur ne pourra plus reparaître ; la botanique descriptive en sera définitivement débarrassée, et, en revanche, se sera enrichie d’un fait précis, positif, incontestable.Il y a des pays trop petits pour nourrir une littérature.Et, comme la matière se règle sur l’intelligence, comme il y a entre elles un accord évident, on ne peut engendrer l’une sans faire la genèse de l’autre.Comment surtout supposer que, par une série de simples « accidents », ces variations brusques se soient produites les mêmes, dans le le même ordre, impliquant chaque fois un accord parfait d’éléments de plus en plus nombreux et complexes, le long de deux lignes d’évolution indépendantes ?Il s’agira de sociétés primitives et élémentaires.Pour Antonio Fiori, cette logique résulte d’une acquisition tardive des sociétés.Non si l’on accepte de sortir du cadre très médiatisé des très grands groupes pour aborder cette fois-ci le cas des PME et TPE souvent ignorées des médias mais pesant pour plus de la moitié du PIB.Nourriture rationnelle, dit le Français en sirotant son absinthe : tous les excès sont nuisibles.L’une et l’autre doctrines répugnent à voir dans le cours des choses, ou même simplement dans le développement de la vie, une imprévisible création de forme.Qu’il n’y ait pas deux manières différentes de connaître à fond les choses, que les diverses sciences aient leur racine dans la métaphysique, c’est ce que pensèrent en général les philosophes anciens.Réciproquement, quand nous rencontrons sur une ligne d’évolution le souvenir, pour ainsi dire, de ce qui se développe le long des autres lignes, nous devons conclure que nous avons affaire aux éléments dissociés d’une même tendance originelle.C’est maintenant entre ces deux hypothèses ou explications que la comparaison doit s’établir : et d’abord nous traiterons de la première, de celle qui repose sur l’idée d’un concours fortuit, et de l’épuisement des combinaisons fortuites, dans un espace et dans un temps sans limites.Un contrôle de qualité très rigoureux permet ensuite de vérifier la cohérence et la fiabilité des enregistrements constitués par une mutation immobilière.On découvre alors que ces passionnés à la surface ont gardé leur sang-froid, sous des apparences qui l’excluaient : qu’ils ont raisonné leurs effets, et déduit logiquement leurs idées.Nous avons montré qu’il se produit dans la transition du schéma à l’image.Lorsque l’industrie électrique a été restructurée à la fin des années 1990, ces « pools » sont devenus des ISO puis des RTO, en charge du marché.Le hasard est donc le mécanisme se comportant comme s’il avait une intention.

Publicités