Lutte contre la corruption : une vraie loi s’impose

Il ne se répète jamais.J’étais certainement de force à deviner qu’il y avait collusion entre le dentiste et ma famille pour acheter mon silence, et que l’on conspirait autour de moi pour mon plus grand bien.Ce ne serait sans doute qu’une première lueur, pas davantage.La pitié reste, — inhérente au cœur de l’homme et vibrant dans ses plus profonds instincts, — alors même que la justice purement rationnelle et la charité universalisée semblent parfois perdre leurs fondements.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Voltaire, »Nous naissons, nous vivons, bergère, Nous mourons sans savoir comment ; Chacun est parti du néant : Où va-t-il ? Dieu le sait, ma chère ».Et les États-Unis dont la tendance reste ascendante et dépit de la secousse de début d’année.De même, l’existence n’eût probablement pas été supportable pour Raphaël sans les formes, les couleurs et un pinceau pour les reproduire.Elle conteste surtout le privilège exorbitant du dollar qui bénéficie, en tant que monnaie de réserve internationale, d’une demande captive de la part des banques centrales.Des phénomènes observés dans les formes les plus élémentaires de la vie on ne peut dire s’ils sont encore physiques et chimiques ou s’ils sont déjà vitaux.Que doit faire l’Europe ?Je me bornerai donc à dire, pour répondre à ceux qui voient dans cette ‘durée réelle’ je ne sais quoi d’ineffable et de mystérieux, qu’elle est la chose la plus claire du monde : la durée réelle est ce que l’on a toujours appelé le temps, mais le temps perçu comme indivisible.Ce n’est plus un débat d’experts : l’appropriation de la rénovation énergétique doit se construire sur du concret.