Ne devenons pas un musée pour touristes asiatiques

La vérité est que cette seconde définition ne vaudrait guère mieux que la première.Comme, premièrement, la différence qu’on remarque entre celui qui sort des veines et celui qui sort des artères ne peut procéder que de ce qu’étant raréfié et comme distillé en passant par le cœur, il est plus subtil et plus vif et plus chaud incontinent après en être sorti, c’est-à-dire étant dans les artères, qu’il n’est un peu devant que d’y entrer, c’est-à-dire étant dans les veines.Elle a dû précéder, croyons-nous, l’idée plus raffinée d’un principe qui animerait le corps comme un souffle ; ce souffle (anemos) s’est lui-même peu à peu spiritualisé en âme (anima ou animus).Ce sont ces qualités que de nombreux spécialistes Occidentaux recommandent à Washington et à d’autres capitales d’encourager, en soutenant les efforts du Maroc de se transformer en épicentre de la formation religieuse et du dialogue interculturel dans la région.La conséquence du point de vue du salarié titulaire d’un contrat privé avec les pouvoirs publics est que son poste devient immédiatement aussi risqué comme ceux du secteur privé.D’ordinaire, l’une des deux tendances recouvre ou écrase l’autre, mais, dans des circonstances exceptionnelles, celle-ci se dégage et reconquiert la place perdue.La physique et la chimie s’occuperont de la matière brute, les sciences biologiques et psychologiques étudieront les manifestations de la vie.Avec pour les marchés d’action, un gradué qui part de l’Europe, convalescente, encore plombée par le Sud.Mais l’homme n’entretient pas seulement sa machine ; il arrive à s’en servir comme il lui plaît.Entre diffusion de savoirs et loisir culturel, le musée trouve sa place et son équilibre entre l’école et l’industrie du divertissement, la « culture cultivée » (Christian Navlet) et la culture populaire. Après on peut toujours discuter de la durée de vie des centrales nucléaires et du nombre de fermetures.Une émotion est un ébranlement affectif de l’âme, mais autre chose est une agitation de la surface, autre chose un soulèvement des profondeurs.Il est temps de réagir.

Publicités