Non à l’instrumentalisation de la connaissance

Tout le monde, tous les riches de la ville se disputaient l’honneur de soigner les soldats français !Envisagé de ce nouveau point de vue, en effet, notre corps n’est point autre chose que la partie invariablement renaissante de notre représentation, la partie toujours présente, ou plutôt celle qui vient à tout moment de passer.Nous ne voudrions pas ranimer ici la vieille querelle des philosophes au sujet de l’innéité.Les réseaux d’information recouvrent désormais notre planète, assurant la collecte et le transfert d’immenses quantités de données en temps réel.Mais la finance, c’est aussi des hommes et des femmes talentueux qui croient au développement de l’Afrique et à son potentiel d’émergence.La colère qui règne en Irlande est impressionnante.Après des décennies d’individualisme forcené abreuvé par la société de consommation, le retournement économique aura eu au moins pour salutaire effet de faire entrevoir aux concitoyens la nécessité de jouer plus collectif. Il suit les traces du virage amorcé il y a dix ans par le pionnier ereputation qui est à l’origine du programme,pour rendre accessible la pratique méditative au plus grand nombre.Nul n’ignore plus à quel point la France se désintéresse du commerce international pour ne rien faire afin de doper nos exportations.Pour relancer le neuf il faut assurer plus de fluidité dans l’existant et faire simple.Cette défense des banquiers ne lui fera pas gagner de voix.Et l’on vient à songer : « Une Italie qui arme et qui s’épuise pour armer est loin d’être, comme on l’a dit, une quantité négligeable.