Pourquoi l’euro doit baisser

Il est incontestable que, s’il n’y a pas de système tout à fait isolé, la science trouve cependant moyen de découper l’univers en systèmes relative­ment indépendants les uns des autres, et qu’elle ne commet pas ainsi d’erreur sensible.L’état affectif ne doit donc pas correspondre seulement aux ébranlements, mouvements ou phéno­mènes physiques qui ont été, mais encore et surtout à ceux qui se préparent, à ceux qui voudraient être.C’est pour favoriser cette collaboration entre scientifiques et décideurs qu’a été créée l’IPBES en 2012.Seule cette confiance peut devenir puissance, et soulever les montagnes.Les perspectives de l’économie mondiale et des marchés financiers sont largement tributaires de trois facteurs – l’épargne, le pétrole et les liquidités – dont la surabondance se fait sentir à l’échelle planétaire.C’est deux fois plus qu’en Allemagne, où le gouvernement entend ponctionner à terme 1,5 milliard par an pour alimenter son nouveau fonds anti-crise.Simplement, cet endettement public et privé sera pris pour ce qu’il n’est pas : une fête à laquelle il faudrait mettre fin, car selon un solide adage de vieux bon sens, nul ne saurait durablement vivre au-dessus de ses moyens.Prendre aux uns pour donner aux autre !Pour femme russe ,la voix des scientifiques jouit toujours d’une crédibilité plutôt élevée à Bruxelles.Dès 2006, les couches populaires, notamment sous l’effet de hausses répétées du salaire minimum, de politiques sociales et redistributives mises en place par Lula, s’étaient mises à voter massivement pour ce président charismatique.Les calculateurs de plus en plus puissants permettront de séquencer l’intégralité du génome en moins de quatre heures.Le régionalisme et le plurilatéralisme prennent alors le pas sur le multilatéralisme.

Publicités