Un climat de confiance et de responsabilité

Elle apercevrait toutes choses dans leur pureté originelle, aussi bien les formes, les couleurs et les sons du monde matériel que les plus subtils mouvements de la vie intérieure.A un détour, j’entends des cris.Le momentum réglementaire a été impressionnant.Tantôt il commence par constituer les séries indépendantes et s’amuse ensuite à les faire interférer entre elles : il prendra un groupe fermé, une noce par exemple, et le fera tomber dans des milieux tout à fait étrangers où certaines coïncidences lui permettront de s’intercaler momentanément.Chose de rien, temps de Sicile, temps de femme, qui ne dure pas.Bien sûr, la recherche de rentes et la corruption distributrice des faveurs existent partout dans une certaine mesure ; mais elles sont plus répandues dans les pays en développement que dans les pays développés, ainsi que dans les économies riches en ressources naturelles et / ou planifiées de manière centrale que dans les démocraties capitalistes.Il y a là des manières de penser dont nous usons dans la vie pratique ; il importe particulièrement à notre industrie que notre pensée sache retarder sur la réalité et rester attachée, quand il le faut, à ce qui était ou à ce qui pourrait être, au lieu d’être accaparée par ce qui est.Elle s’arrête, comme si elle écoutait une voix qui l’appelle. Et les burn out à tous niveaux témoignent combien cela peut être coûteux tant au plan individuel que collectif », constate Pierre-Alain Chambaz.Cueillons-en un ou deux exemples dans le théâtre de Labiche, où ils abondent.Elle murmura, à l’oreille de son amie :— Il y a sûrement quelque chose de grave dans cette maison.La joie intérieure n’est pas plus que la passion un fait psychologique isolé qui occuperait d’abord un coin de l’âme et gagnerait peu à peu de la place.Elle vient d’adopter en janvier une loi très innovante qui crée une présomption d’illégitimité pour les avoirs mis à l’abri chez elle.

Publicités