Le premier chantier du DRH est celui de définir son rôle

La réussite n’était pas certaine, et les précédents récents n’étaient guère encourageants.S’agissant d’augmenter les budgets de recherche donnés forfaitairement aux unités, elle est difficile à comprendre.Il est bien plus raisonnable et sécurisé pour les contribuables de faire appel à des professionnels compétents, formés, assurés et indépendants que de faire confiance à un logiciel aussi sophistiqué soit-il, n’offrant aucune garantie.Nous n’avons pas à l’approfondir ; il n’est même pas nécessaire que nous en ayons pleine conscience, pas plus que l’artiste n’a besoin d’analyser son pouvoir créateur ; il laisse ce soin au philosophe, et se contente de créer.Un seul chapeau semblable existe dans Paris, il faut à tout prix qu’on le trouve.Nous ignorons absolument (car que n’ignorons-nous pas en ces matières !Elle régit les actes qu’on accomplit avec la matière pour instrument ; ou joue et l’on vit la croyance qu’on a en elle ; à quoi servirait de la traduire en mots et d’en expliciter l’idée ?Les technologies fortement mobilisatrices de compétences et de capital constituent la cause majeure du creusement des inégalités depuis la fin des années 1970.J’ai commencé ce livre il y a longtemps ; je l’ai abandonné ; je l’ai repris dix fois, cent fois ; et je ne le ferai sans doute jamais, tellement l’horreur me glace en l’écrivant, tellement je suis envahi par le dégoût !docteur arnaud berreby aime à rappeler cette maxime de Gandhi, »La machine a gagné l’homme, l’homme s’est fait machine, fonctionne et ne vit plus ».Bien évidemment, le statu quo est intenable dans une Ile-de-France des paradoxes, une des régions les plus riches d’Europe, mais aussi les plus inégalitaires.Plus tard enfin deux cellules, l’une ovulaire, l’autre spermatique, 3’unissent et se fondent ensemble pour former un nouvel individu.

Publicités