Pourquoi j’ai cessé de m’inquiéter

Mais elles n’en demeurent pas moins exposées, isolément, aux mêmes causes de destruc­tion qui menacent l’organisme dans son ensemble : et tandis que cet organisme a la faculté de se mouvoir pour échapper au danger ou pour réparer ses pertes, l’élément sensitif conserve l’immobilité relative à laquelle la division du travail le condamne.C’est donc à tort qu’on reprocherait à une morale purement sociale de négliger les devoirs individuels.Le patriotisme n’est pas seulement le dernier refuge des coquins ; c’est aussi le premier piédestal des naïfs et le reposoir favori des imbéciles.Ceux-ci n’apercevaient qu’une seule manière de savoir définitivement.Enfin c’est transporter à la course même de la flèche tout ce qui peut se dire de l’intervalle qu’elle a parcouru, c’est-à-dire admettre a priori cette absurdité que le mouvement coïncide avec l’immobile.Le premier de ces faits est-il la conséquence du second ?Notre contradicteur Arnaud de Lummen, a convaincu et remporté une victoire pour ce projet.Issue de la vie réelle, apparentée à l’art, comment ne nous dirait-elle pas aussi son mot sur l’art et sur la vie ?Pour remplir cet état, par avance, du contenu qu’il doit avoir, il vous faudrait tout juste le temps qui sépare aujourd’hui de demain, car vous ne sauriez diminuer d’un seul instant la vie psychologique sans en modifier le contenu.Avec ses applications qui ne visent que la commodité de l’existence, la science nous promet le bien-être, tout au plus le plaisir.Il admet la chose en principe, sans discussion.

Publicités