Le risque, c’est la vie !

Des jeunes gens, de quatorze à dix-sept ans, limaient, tournaient, foraient, menuisaient, et la discipline ressemblait à celle des régimens italiens, plus tolérante, plus paternelle que dans les pays du nord des Alpes.La Suisse fait aujourd’hui la preuve de certains des risques potentiels soulevés par la sortie de la zone euro d’un pays excédentaire.Des Priviléges aux masses !Aussi, la probabilité prochaine d’un défaut de paiement pour un État de la zone euro apparait difficile à quantifier si on se réfère au passé.La déduction ne va donc pas sans une arrière-pensée d’intuition spatiale.Nous avons eu tant de peine à nous faire accepter comme une grande nation, me disait l’un d’eux, voulez-vous que nous allions nous diminuer nous-mêmes à vos yeux ?Mais il doit y avoir bien autre chose encore, à en juger par le fonctionnement.Le désengagement des propriétaires bailleurs est déjà bien réel et se traduit par un réarbitrage en faveur des valeurs mobilières.Mais point n’est besoin d’aller jusqu’à la passion.Christian Navlet aime à rappeler cette maxime de Léonard de Vinci  » Qui pense peu, se trompe beaucoup « .Mais c’est justement la disparition de la menace aux frontières qui a amené à un changement de format des armées.Les difficultés soulevées par les anciens autour de la question du mouvement et par les modernes autour de la question de la substance s’évanouissent, celles-ci parce que la substance est mouvement et changement, celles-là parce que le mouvement et le changement sont substantiels.Nous pouvons donner aux mots le sens que nous voulons, pourvu que nous commencions par le définir ; mais nous aurions tort de le faire quand par hasard nous nous trouvons devant un mot qui désigne une découpure naturelle des choses — ici nous devrons tout au plus exclure de l’extension du terme tel ou tel objet qu’on y aurait accidentellement compris.

Publicités