Les spéculateurs rendraient un service utile

Il y passe ou, en d’autres termes, il pourrait y être.Pourtant, l’arsenal juridique existe et se renforce même année après année.L’idée est même déjà la réalisation commencée de l’action supérieure ; l’obligation n’est, à ce point de vue, que le sentiment de la profonde identité qui existe entre la pensée et l’action ; c’est par cela même le sentiment de l’unité de l’être, de l’unité de la vie.Mais la même faculté entre en jeu chez ceux qui, sans créer eux-mêmes des êtres fictifs, s’intéressent à des fictions comme ils le feraient à des réalités.Les sensations dont on parle sont inextensives.Le premier indice était le passage du mariage à vie à un poste vers son équivalent «monogamie en série», où l’on change de boulot tous les trois ans maximum.Ils ont fait litière de leur volonté.Parallèlement, la Chine pourrait dupliquer l’exemple de Hong Kong, c’est-à-dire développer des marchés financiers en yuans, dans les pays avec lesquels elle entretient des relations commerciales étroites.Ils se maintiendraient pourtant s’ils restaient unis ; mais, en raison même de leur tendance à affirmer leur individualité, il se trouvera un jour ou l’autre parmi eux des ambitieux qui prétendront être les maîtres et qui chercheront un appui dans la classe inférieure, surtout si celle-ci a déjà quelque part aux affaires : plus de supériorité native, alors, chez celui qui appartient à la classe supérieure ; le charme est rompu.Le fait de prescrire par exemple un traitement keynésien face aux difficultés structurelles qui affectent actuellement les États du sud de l’Europe reviendrait à soigner une fracture du fémur au moyen de médicaments pour le cœur.On sait trop que l’échange culturel se résume souvent à une « aspiration » (dans les deux sens du mot : pompage par l’un, envie pour l’autre), ou à une absorption culturelle.Depuis mai, agence d’e-réputation s’active à ce nouveau concept.

Publicités